Présentation du domaine

Un domaine viticole face à la mer & les vignes

Présentation

Le Domaine

Situé sur la commune de Gruissan, dans l’Aude, le vignoble du Château le Bouïs s’étend sur 35 ha, sur le remarquable terroir de La Clape. Petite île escarpée à l’époque gallo-romaine, La Clape offre aujourd’hui une diversité de sols s’appuyant sur des formations géologiques très variées majoritairement argilo-calcaires. Les vignes du domaine, exposées sud pour la plupart, face à la mer, bénéficient d’un ensoleillement exceptionnel avec moins de 500 mm de pluie par an, grâce notamment aux 13 vents qui balayent la région. La rudesse de ce climat est gage de grande qualité viticole.

Le Domaine est certifié Haute Valeur Environnementale de niveau 3 et depuis juillet 2021, en reconversion vers une agriculture biologique afin de respecter l’écosystème de notre vignoble. La diversité des cépages travaillés (syrah, grenache, mourvèdre,
carignan, cinsault, roussanne, marsanne, viognier…) ainsi que la maîtrise de l’assemblage viennent offrir une gamme complète de
vins chaleureux en Rouge, Blanc et Rosé.

Notre philosophie ? Des méthodes de vinifications douces et peu interventionnistes pour exprimer au mieux les caractéristiques de
notre terroir.

Le château fait partie d’une des plus importantes exploitations viticoles de la Région en Indication Géographique Protégée (IGP) et Appellation d’Origine Protégée (AOP) Corbières en cours de passer en Appellation Clape – Languedoc Roussillon. Situé dans le Massif de la Clape, périmètre classé, il est aujourd’hui en site Natura 2000.

domaine_chateau_le_bouis

Le Château le Bouïs

Notre terroir

Travail des sols : enherbement maîtrisé et travail superficiel des inter-rangs pour favoriser la biodiversité et préserver le microbiote du sol.Le vignoble :

  • Superficie totale : 50 ha de landes, jardins paysagers et vignes.
  • 35 ha de vignes en AOP La Clape, AOP Corbières, AOP Languedoc et IGP d’OC.
  • Âge moyen des vignes : 30 ans. Les plus vieux pieds ont plus de 90 ans, ce sont des pieds de Carignan.

Les Cépages :

  • Rouge : Syrah, Grenache, Carignan, Mourvèdre, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Merlot, Cinsault. Jeunes vignes de Caladoc et Tibouren.
  • Viognier, Roussanne, Marsanne, Grenache blanc. Jeunes vignes de Vermentino et Bourboulenc.

Conduite :

  • Taille : gobelet, cordon de royat, guyot
  • Densité : 5000 pieds / ha
  • Sols et climat :
         – Sur les parcelles les plus en altitude du vignoble ( 80 m. au-dessus du niveau de la mer) : sol calcaire et rocailleux avec un climat sec et venté
        – Sur les parcelles de milieu de pente ( 40 m. au-dessus du niveau de la mer) : sol argilo-calcaire et alluvions avec un climat plus humide
        – Sur les parcelles au niveau de la mer : sol sablo-limoneux et climat marin
  • Travail des sols : enherbement maîtrisé et travail superficiel des inter-rangs pour favoriser la biodiversité et préserver le microbiote du sol.
  • Les vendanges sont faites en grande partie manuellement et toujours dans le respect de la qualité du raisin.
histoire-famille-chateau-le-bouis

300 ans d’histoire

Un lieu d’histoire

À l’époque gallo-romaine, la Clape était encore une île. C’est suite à la conquête romaine en 118 avant J.C. qu’elle devint célèbre et que les romains commencèrent à y cultiver la vigne. Peu à peu, les alluvions de l’Aude, en comblant une partie des étangs, la rattachent au continent.

Au XVIIIe siècle, le Bouïs ne s’appelle pas encore Château le Bouïs mais Domaine de l’Œil de Pal, du nom du ruisseau « Eldepal » (en occitan) qui traverse le Domaine. Exploitation agricole, il fonctionne alors sur le principe du métayage, une sorte de bail rural dans lequel le propriétaire confie à un métayer le soin de cultiver sa terre en échange d’une partie de la récolte.

Puis en 1771, deux frères gruissanais Pierre-Jean et Dominique Bouïs en deviennent propriétaires. Domaine pluri-agricole, Le Bouis devient peu à peu domaine viticole.
Ce n’est qu’au XIXe, avec l’essor du vin, que le Domaine prendra le nom de ses propriétaires.